Recherche avancée
Formations >> Sciences pour l'ingénieur
Ecole Principale :
AgroParisTechAgroParisTech

Ecoles Partenaires :
> AgroParisTech, Douglas N. Rutledge

Partenaires Académiques :
> Université Paris-Sud XI, Arlette Baillet-Guffroy

Mots clefs :
R & D analytique, Démarche et stratégie de recherche, Analyse du vivant (humain, plantes), Techniques d’analyse avancées, Chimiométrie

Langue du programme : Français

Lieu Formation :
La formation a lieu à Paris et à Châtenay.

Niveau requis :
Ce parcours est ouvert aux étudiants ayant suivi des études pharmaceutiques, médicales, vétérinaires, agro-alimentaires, titulaires d’une licence de biochimie ou de chimie ou diplômés des écoles d’ingénieurs de chimie.

Admission :
Accès en M1 : sur dossier pour les titulaires d’une licence avec pré-requis. Accès en M2 : Etude des dossiers fin Juin. Sélection par entretien devant un jury : début Juillet.

Crédits ECTS : 60

Durée : 2 Semestres

Export au format PDF  (version courte)
Export au format PDF  (version longue)
Master
M2. Spécialité : R & D analytique : de la molécule active à sa bio-analyse (STVE)
M1 : Aliments et Bio-produits

Site Principal du Programme :
Objectifs : L’objectif de cette spécialité de Master est de donner aux étudiants une formation scientifique fondée sur l’apprentissage d’une méthodologie de la recherche expérimentale et de leur fournir en particulier les outils nécessaires à la mise en œuvre de la démarche des sciences analytiques, lorsque sont abordées certaines problématiques rencontrés lors de l’étude de phénomènes et milieux complexes (milieux vivants, matrices agro-alimentaires et biologiques, milieux naturels).

Cette spécialité, à l’interface de la chimie, la pharmacie et la biologie, fournit une formation intégrée en Chimie analytique, Chimiométrie, Biologie cellulaire et moléculaire, Biologie intégrative et Toxicologie.

La spécialité s’appuie sur le Laboratoire de Chimie Analytique d’AgroParisTech - en particulier, l’équipe "Ingénierie Analytique pour la Qualité des Aliments" (responsable : D. N. Rutledge) dont les chercheurs et enseignants-chercheurs mènent des travaux visant à développer certaines méthodes chimiométriques, appliquées plus particulièrement à l’interprétation des signaux et des données analytiques, et certaines méthodes physico-chimiques d’analyse, comme les spectrométries PIR, MIR, de fluorescence moléculaire, et la combinaison des informations fournies par ces méthodes : leur domaines d’investigation concernent essentiellement l’environnement et l’agro-alimentaire.

Contenu : M1 :
UE obligatoires (33 ECTS)

Domaines transversaux : statistiques, droit, économie, communication, bibliographie et rédaction scientifique, histoire des sciences, langues (anglais)
Domaines scientifiques pré-requis pour les spécialisations de M2 : biologie intégrative (microbienne, animale et humaine), sciences et procédés alimentaires, microbiologie alimentaire.
UE optionnelles (15 ECTS)
Ex : les mécanismes et l’évolution de la pathogénie des bactéries, nutrition en conditions extrêmes, protéines alimentaires, méthodes d’élaboration des propriétés des aliments, sécurité sanitaire des aliments et alimentation animale.
Stage d’initiation à la recherche (12 ECTS). Les enseignements ont lieu à AgroParisTech, sur les sites de Paris et de Massy.
M2 :


UE 1 Stratégies analytiques et outils chimiométriques pour l’analyse Orientation des méthodes d’analyse en fonction de la problématique posée ; Stratégie de choix d’une méthode de préparation d’un échantillon ; Validation des données analytiques ; Outils chimiométriques.
UE 2 Problématiques liées au développement analytique de la molécule active.
Stratégie d’analyse d’une substance active ; Chiralité ; Polymorphisme ; Analyse de traces.
UE 3 Aspects bio-analytiques : xénobiotiques, biomarqueurs, toxicologie analytique
Prétraitement de l’échantillon ; Analyse d’échantillons biologiques ; Bio-analyse des xénobiotiques ; Bio-analyse des biomarqueurs ; Toxicologie analytique
UE 4 Analyse directe du vivant : problèmes spécifiques et méthodes De la théorie quantique au spectromètre industriel ; Le signal instrumental ; Imageries ; Immuno-analyse et capteurs ; Analyse directe du vivant par fluorescence, Infra-rouge et Raman ;

Débouchés : Après le Master, Spécialité "R & D analytique : de la molécule active à sa bio-analyse", les étudiants ont la possibilité de s’orienter soit vers la préparation d’une thèse soit vers des postes d’ingénieurs de recherche-développement dans les grandes entreprises des secteurs de la pharmacie, de la cosmétique, de l’agro-alimentaire, de la chimie et de l’environnement ; dans les petites entreprises des mêmes secteurs et dans les services publics.
Centres de recherche industriels : cadres dans le domaine R&D analytique des groupes industriels pharmaceutiques, chimiques, cosmétiques, agro-alimentaires ou de l’environnement

Organismes de recherche publics : chercheurs (CNRS, INSERM, INRA) ou enseignants-chercheurs (Universités)

Dernière mise à jour : Wednesday 25 April 2012

© AgroParisTech 2017 - Réalisé par Winch Communication