Recherche avancée
Formations >> Sciences de la vie
Ecole Principale :
AgroParisTechAgroParisTech

Ecoles Partenaires :
> ParisTech
> AgroParisTech, Sophie Richard

Partenaires Académiques :
> ICPEF (IRSTEA), , Patrice Garin,
> Montpellier SupAgro, Marie Jeanne Valony
> Univ. Montpellier I, Régis Marchiaro

Mots clefs :
Politiques publiques, droit de l’eau, économie, gouvernance, acteurs, gestion financière. Objectifs pédagogiques, scientifiques et professionnels

Langue du programme : Français

Lieu Formation :
M1 : Université de Montpellier 2 (semestre 1) , AgroParisTech-Montpellier et Montpellier SupAgro (semestre 2) M2 : AgroParisTech-Montpellier et Montpellier SupAgro (semestre 3)

Niveau requis :
Pré-requis à l’entrée en M1 : bonnes notions de base en sciences générales et appliquées (droit, économie, histoire, anthropologie, gestion et géographie, statistiques) à l’entrée en M2 : - anglais, connaissances générales sur le cycle de l’eau connaissances générales en sciences économiques, de gestion et sociales (méthodes d’enquête, concepts et cadres d’analyse) connaissances spécifiques en SESG appliquées au domaine de l’environnement et de l’eau (droit, économie, histoire, anthropologie, gestion et géographie) maîtrise d’outils scientifiques généraux (statistiques, bases de données, modélisation) maîtrise d’outils facilitant la formation à la recherche (analyse bibliographique, anglais)

Admission :
Conditions d’admission Admission en M1 sur dossier : Niveau L3 validé, dans les domaines du droit, des sciences économiques et de gestion, en histoire, anthropologie, et géographie Admission en M2 sur dossier : Niveau M1 validé, en école d’ingénieurs ou à l’université dans les domaines des sciences sociales, économiques et de gestion, en histoire, anthropologie, et géographie. Modalités d’admission Année n-1 : prise de contact avec les responsables Obtention du dossier de candidature (ouverture du portail en mars, clôture en fin mai) :http://candidatures.agroparistech.fr/ Examen des candidatures : 1ère quinzaine de juillet. Le jury de recrutement examine les dossiers de candidatures en prenant notamment en compte, le parcours antérieur, la lettre de motivation et le projet professionnel des étudiants. Notification d’admission communiquée en juillet. Inscription universitaire en septembre année n à AgroParisTech, Montpellier SupAgro ou Université de Montpellier 2 (selon répartition indiquée à la notification d’admission au master).

Crédits ECTS : 60

Durée : 2 Semestres

Export au format PDF  (version courte)
Export au format PDF  (version longue)
Master
M2. Spécialité : Eau et Société (STVE)
ESPACES, RESSOURCES, MILIEUX

Eau et Société

Site Principal du Programme :
Contexte : Dans un contexte de raréfaction de la ressource en eau et d’accroissement de la demande des usages et de la prise en compte des écosystèmes aquatiques la gestion "équilibrée" de la ressource en eau est un enjeu qui mobilise des connaissances et des savoir faire à l’interface des sciences biophysiques et des sciences économiques, de gestion et sociales.

Objectifs : L’objectif de la formation est de fournir des clés de compréhension de ce qui est imposé par l’objet physique « eau » et de ce qui est construit par la société. Elle initie aussi aux outils de gestion des services d’eau ou des périmètres irrigués et aux méthodes d’intervention pour la planification concertée de la ressource. Elle s’adresse aux étudiants intéressés par les problématiques de l’eau analysées avec des outils et méthodes des sciences sociales (économie, droit, sociologie, géographie, sciences de gestion principalement). Cette spécialité est principalement à vocation recherche.

La spécialité, qui s’appuie sur des équipes d’enseignement et de recherche reconnues sur ces thèmes, bénéficie d’un environnement privilégié au sein du pôle montpelliérain, tant du point de vue scientifique qu’opérationnel.

Contenu : Organisation mixte linéaire/modulaire
Nombre d’heures de la formation : 700 (M1+M2)
Nombre de crédits ECTS : 120 (M1+M2)
Parcours proposés : Un seul parcours proposé
Possibilité de suivre en candidats libre les UE des autres spécialités du master Eau sur Montpellier : Eau et Société, Contaminants, Eau et Santé, Eau et Ressources, Eau et Littoral

Liste des UE


M1 S1

2,5 ECTS Approches critiques de le gestion de l’eau
2,5 ECTS Anglais
2,5 ECTS Cycle de l’eau et bassin versant
2,5 ECTS Eau et agriculture : enjeux et questions scientifiques
2,5 ECTS projet bibliographique
5 ECTS De l’aménagement à la gestion du territoire*
2,5 ECTS Contaminants du milieu aquatique et développement durable
2,5 ECTS Milieu et écologie
2,5 ECTS Administration et droit de l’eau
2,5 ECTS Enjeux, acteurs et régulation de l’eau
2,5 ECTS Méthodes d’analyse de controverse
2,5 ECTS Pratiques de la participation pour la GIRE


S2

2,5 ECTS Outils et méthodes pour appréhender la dimension sociale de l’eau
2,5 ECTS Histoire
2,5 ECTS Droit de l’eau
2,5 ECTS Irrigation et développement
2,5 ECTS Evaluation économique
2,5 ECTS Statistiques
2,5 ECTS Anglais
2,5 ECTS Techniques de communication
7,5 ECTS Stage de M1


M2 S3

2,5 ECTS Gouvernance de l’eau
2,5 ECTS Eau et droit
2,5 ECTS Les métiers à l’interface eau et société
2,5 ECTS Evaluation des outils gestionnaires
2,5 ECTS Gestion financière des projets d’aménagement
2,5 ECTS Outils économiques de gestion de l’eau
2,5 ECTS Constructions de l’eau de la science et de la nature
2,5 ECTS La gestion des eaux souterraines
2,5 ECTS Simulation paysagère
2,5 ECTS Écriture scientifique
2,5 ECTS Gestion de projet
2,5 ECTS Les relations au travail
5 ECTS Projet bibliographique personnel et conférences


S4

30 ECTS Stage recherche




Compétences acquises : acquérir une connaissance large et rigoureuse des enjeux et des processus gouvernant les hydrosystèmes et leurs relations avec les territoires associés,
identifier les acteurs concernés par un enjeu lié à l’eau ou l’aménagement du territoire, faire une synthèse du contexte juridique, économique et social de cet enjeu aux échelles locale et globale en le positionnant dans le cycle de l’eau,
comprendre les relations entre acteurs, percevoir les divergences de représentations et en rendre compte,
maîtriser des méthodologies et les outils innovants en termes i) de gestion de la ressource en eau et des services associés, ii) de représentation ou de modélisation des comportements et des stratégies des acteurs, iii) d’évaluation des conséquences des forçages externes (changements climatiques, politiques publiques agricoles et d’environnement) sur les parties prenantes, les territoires de l’eau et les milieux,
analyser l’économie d’un projet d’aménagement,
retracer l’histoire d’un territoire ou d’une controverse,
proposer différentes modalités de concertation et les organiser en fonction du cadre réglementaire et des parties prenantes,
connaître les fronts de recherche relatifs à ces domaines.

Débouchés : L’eau constitue un objet scientifique mais aussi social et économique particulier auquel sont associés de nombreux métiers (43% des emplois en environnement en France). Les chiffres de l’emploi dans ce secteur montrent une progression constante depuis 10 ans : au niveau européen le chiffre d’affaires dans le secteur de l’eau croît deux fais plus vite que le PIB. Cette progression s’explique, par exemple, par l’abaissement des normes de production de l’eau potable ou le renforcement des exigences de qualités des milieux aquatiques (Directive cadre européenne sur l’eau).

Métiers : Métiers :


Poursuite en doctorat puis Ingénieur de recherche, Chargé de recherche ou Maître de conférence dans les instituts de recherche et établissement d’enseignement supérieur en agronomie et environnement, nationaux et internationaux
Chargé de mission en organismes internationaux (bailleurs, centre de recherche agronomiques internationaux, instituts spécialisés sur l’alimentation (FAO)…)
Responsable de service environnement en collectivité territoriale,
Animateur, médiateur de démarches environnementales collectives
Consultant en conception et évaluation de politiques publiques.

Dernière mise à jour : Tuesday 24 April 2012

© AgroParisTech 2017 - Réalisé par Winch Communication