Recherche avancée
Formations >> Sciences de la vie
Ecole Principale :
AgroParisTechAgroParisTech

Ecoles Partenaires :
> ParisTech
> AgroParisTech, François Léger

Partenaires Académiques :
> Muséum National d’Histoire Naturelle, Serge Bahuchet

Langue du programme : Français

Admission :
La deuxième année de master de la spécialité EMTS est ouverte : Aux étudiants titulaires d’une maîtrise, d’un M1 ou d’un diplôme équivalent dans l’une des disciplines participant de la formation, biologie, écologie, géographie, ethnologie, anthropologie, sociologie, agronomie, sciences de l’environnement, sciences politiques. Aux élèves entrant en cinquième année des écoles d’ingénieurs, des IEP, de l’ENS. Le jury est particulièrement attentif au cas des candidats ayant une expérience professionnelle dans le domaine traité par le master.

Crédits ECTS : 60

Durée : 2 Semestres

Export au format PDF  (version courte)
Export au format PDF  (version longue)
Master
M2. Spécialité : Environnement, dynamique, territoires, sociétés (STVE)
Spécialité : Environnement, dynamique, territoires, sociétés

Site Principal du Programme :
Contexte : Le M2 "Environnement : Milieux, Techniques, Sociétés", cohabilité par le Muséum National d’Histoire Naturelle et AgroParisTech, est une spécialité partagée du master « Évolution, Patrimoine Naturel et Sociétés » du MNHN et du master « Sciences et Techniques du Vivant et de l’Environnement », option « Espaces, Ressources, Milieux » d’AgroParisTech.

Formation en partenariat avec l’Université Paris 7 Denis Diderot (mention Géographie) et, pour le parcours DAIT, l’Université Montpellier 2 et la Chaire Unesco Développement et aménagement intégré des territoires.

Objectifs : Objectifs

Les sociétés modifient les écosystèmes pour utiliser les ressources dont elles ont besoin (ressources végétales, animales et minérales) et adaptent en retour leurs pratiques à ces milieux modifiés. A une autre échelle de temps l’espèce humaine s’adapte biologiquement et culturellement aux transformations de l’environnement qu’elle a provoquées. Dans des milieux qui ont été transformés depuis des siècles ou des millénaires et dont les paysages eux-mêmes sont le reflet de la coévolution entre les sociétés et les objets naturels, la complexité doit s’appréhender sur la base d’analyses multiscalaires en termes de temps et d’espaces des conditions écologiques, sociales, culturelles, économiques.

La complexité des phénomènes en jeu dans les interactions entre les sociétés humaines et leurs environnements impose de prendre en compte à la fois des processus biologiques et écologiques, avec des méthodes propres aux sciences de la vie, des effets des systèmes techniques en particulier agricoles, en mobilisant les méthodes des sciences agronomiques (au sens le plus large) des phénomènes sociaux et culturels, ce qui implique des méthodes propres aux sciences humaines. Le développement durable et la gestion adaptative des territoires ne peuvent s’inscrire que dans le cadre d’une compréhension interdisciplinaire des relations entre systèmes écologiques et systèmes culturels, considérés dans leurs diversités respectives.

Comprendre et analyser les interactions sociétés-environnements, savoir et apprendre à dépasser les clivages disciplinaires, est nécessaire aux métiers qui s’inscrivent dans la perspective du développement durable, de l’aménagement intégré des territoires, des agricultures respectueuses de l’environnement, des paysages et du bien-être animal ainsi que de la conservation de la biodiversité et de sa cogestion. La spécialité EDTS vise à former des chercheurs et des cadres dans les métiers de l’environnement aptes à relever ce défi de l’interdisciplinarité qu’imposent les enjeux du développement durable.

Contenu : Deux parcours sont proposés :

1. Anthropologie, Environnement, Agriculture (AEA) Orientation recherche et professionnelle
Responsables : Marie Roué (DR, CNRS) et François Léger (IR, AgroParisTech)

2. Développement et Aménagement Intégré des Territoires(DAIT) Orientation professionnelle
Responsables : Nathalie Machon (Pr MNHN) et Florence Pinton (Pr AgroParisTech)
Le parcours DAIT est le support de la chaire UNESCO « Développement et aménagement intégré des territoires » www.chaire-unesco-dait.org

Débouchés : Préparation d’un doctorat dans l’Ecole Doctorale du Muséum, d’AgroParisTech ou d’autres établissements universitaires en vue d’un poste dans l’enseignement supérieur ou la recherche dans les laboratoires publics et privés des secteurs de l’environnement et de l’agro-alimentaire.
Emplois dans les services des collectivités territoriales, entreprises et bureaux d’études des secteurs de l’aménagement du territoire et de l’environnement, de l’agriculture, de l’énergie, de l’équipement et des transports.
Chargés de mission dans des structures de gestion d’espaces protégés (Parcs nationaux, Parcs naturels régionaux, Réserves naturelles, etc.) et dans les organismes chargés de la gestion forestière (ONF, IDF), du gibier et de la faune sauvage (ONCFS).
Emplois dans des ONG et associations dans les domaines de l’environnement, du développement, de la reconnaissance des sociétés locales, de la protection de la nature, de la santé.
Pour la période 2004-2009, 44% des étudiants d’EDTS ou de la spécialité EMTS qui l’avait précédée se sont inscrits en thèse et 38 % ont trouvé directement un emploi dans les professions liées à l’environnement et à la conservation de la nature.

Dernière mise à jour : Monday 23 April 2012

© AgroParisTech 2017 - Réalisé par Winch Communication