Recherche avancée
Formations >> Sciences pour l'ingénieur
Ecole Principale :
AgroParisTechAgroParisTech

Ecoles Partenaires :
> AgroParisTech, Jean-Christophe Bureau, Gabriel Lang
> ENPC, Michel de Lara

Mots clefs :
Ecologie. Economie. Environnement. Ressources naturelles. Statistiques. Economie de l'environnement. Ressources Naturelles. Modèles en biologie. Calcul économique.

Langue du programme : Français

Lieu Formation :
AgroParisTech Paris

Admission :
Les candidats peuvent s'inscrire au M1 auprès d'AgroParisTech. Les cours du M1 sont ouverts en options pour les élèves ingénieurs d'AgroParisTech (2A) dans la mesure de la compatibilité des emplois du temps. http://candidatures.agroparistech.fr

Crédits ECTS : 60

Durée : 2 Semestres

Export au format PDF  (version courte)
Export au format PDF  (version longue)
Master
M1. Mention MADBEE : Modelisation Aléatoire et Déterministe pour la Biologie, l'Economie et l'Ecologie (STVE)
Mathématiques et modélisation, sciences économiques, sociales et de gestion
Objectifs : Le M1 de la mention " Mathématiques et Modélisation, Sciences Economiques, Sociales et de Gestion", se veut à l'interface de la biologie, de l'écologie et de l'économie, avec comme ligne directrice les méthodes communes à ces disciplines. Ce M1 donne aux étudiants une formation de haut niveau, centrée sur les outils permettant d'aborder les problèmes du vivant. Les méthodes communes à l'écologie, l'économétrie et la biologie quantitative sont enseignées à plusieurs voix à partir de cas concrets portant sur des questions de ressources naturelles, de systèmes vivants et d'environnement.

Contenu : Le M1 comprend un tronc commun de 33 ECTS, puis trois parcours possibles (9 ECTS) qui permettent une orientation et de préparer l'entrée dans un M2 de son choix, soit en biologie des systèmes, soit en écologie, soit en économie. Des séminaires débats assurent l'interface avec la recherche, et uin stage de deux mois est validé par un mémoire (18 ECTS).
Le tronc commun comprend des enseignements appliqués permettant de découvrir et de maîtriser des outils d'analyse autours de cas portant sur le vivant. Parmi les outils enseignés, la statistique, les systèmes dynamiques de l'écologie et de l'économie, la théorie des jeux complètent des enseignements en biologie de l'évolution, en économie et en écologie. Les trois parcours (biologie des systèmes, écologie, économie) ne sont pas étanches et les étudiants ont la possibilité de suivre des enseignements pluridisciplinaires.

Compétences acquises : Ce M1 contient aussi des cours disciplinaires plus qui permettent aux étudiants de s'orienter vers l'économie et la gestion des ressources naturelles, vers l'écologie, vers la biologie des systèmes, ou vers les biostatistiques. L'objectif est ici de ne pas limiter l'enseignement aux outils mais de d'apporter une réelle ouverture aux étudiants sur les différentes disciplines.
La formation a pour but d'apporter des outils de généraliste permettant d'aborder les différents M2 avec l'ensemble des techniques quantitatives nécessaires à la biologie, l'économie et l'écologie:
• Connaissances techniques et outils de modélisation mathématique (statistiques, économétrie, optimisation, informatique)
• Maîtrise de la boîte à outils des techniques quantitatives appliquées aux sciences du vivant comme aux sciences économiques (choix et gestion de projet, gestion des stocks de ressources / gestion des populations, etc.).
• Connaissances pratiques (utilisation de données économiques, environnementales et financières, maîtrise de logiciels statistiques et de simulation, gestion de base de données, programmation, …).
• Connaissances sur les concepts et méthodes du diagnostic agro-économique, diagnostic de territoire.
• Connaissance techniques et outils d’analyse qualitatives appliquées aux sciences sociales et de gestion.
Ces formations sur les outils sont alliées à des connaissance des bases scientifiques des enjeux alimentaires, énergétiques et environnementaux à travers l'accès aux enseignements relevant des sciences de l'ingénieur, des sciences de l'univers et des sciences du vivant qui s'avèrent nécessaire à la maîtrise des différents problèmes de développement durable et de gestion du vivant sur lesquels les étudiants voudront se spécialiser.

Débouchés : Le M1 prépare, dans les domaines de l’économie, l’écologie et la biologie systémique, aux 7 spécialités (M2) de la mention. En particulier
le M2 Economie du Développement Durable de l'Environnement et de l'Energie (Université Paris Ouest-Nanterre La Défense, AgroParisTech, Ecole Polytechnique, Ecole des Ponts-ParisTech, MINES ParisTech, IFP School, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires).
le M2 Biostatistiques (AgroParisTech, ENS, Université Paris 11).
En plus des spécialités faisant partie de la mention, le M1 prépare aussi aux M2 d’autres mentions du master :
le M2 Biologie Systémique et Synthétique (AgroParisTech, University d'Evry, Ecole Centrale de Paris);
le M2 Ecologie, Biodiversité et Environnement (AgroParisTech, ENS, Université de Paris 6, Université de Paris 11 et Museum National d'Histoire Naturelle);
le M2 Gestion des écosystèmes tropicaux (AgroParisTech).

Dernière mise à jour : Friday 26 February 2010

© AgroParisTech 2017 - Réalisé par Winch Communication