Recherche avancée
Libres Savoirs >> Biologie
Responsables :

Stéphane DE_TOURDONNET
  
Alexandra JULLIEN
  

Geneviève DAVID
  


Niveau : Graduate

Langue du cours : Français

Période : Automne

Nombre d'heures : 189

Crédits ECTS : 10
LS_APT_5590 Enjeux et stratégies pour les productions végétales
Ressources Pédagogiques :
Objectifs
L'objectif principal est de vous former aux processus de l'ingénierie de projet (méthodes, prise de responsabilité, organisation, communication...) à travers la conduite d'un certains nombre de projets d'ingénieurs dans un domaine particulier : l'évaluation des performances des productions végétales dans une petite région en vue de proposer des stratégies d'évolution. Il s'agit donc d'un travail sur le développement agricole, en partenariat avec un commanditaire professionnel local, à partir d'une étude des productions, des milieux et des acteurs impliqués (groupements de producteurs, coopératives, négociants, syndicats, organismes d'Etat, de crédit, de recherche - développement, d'aménagement etc.). Partant du principe qu'on ne peut pas proposer de projets pertinents pour le développement sans une évaluation préalable de la situation, l'INIP s'organise autour de deux axes majeurs :
- porter un diagnostic à une échelle régionale visant à l'acquisition d'une connaissance partagée des atouts et contraintes de la zone : milieu physique, systèmes de culture, fonctionnement des exploitations, organisation des filières, encadrement de l'agriculture, contexte politique et réglementaire;
- proposer des stratégies d'évolution sur certains aspects pertinents par rapport au diagnostic à travers la réalisation de projets par petits groupes d'étudiants devant aboutir à des propositions concrètes, bien argumentées.
Les thèmes des projets ne sont donc pas connus à l'avance : ils sont définis sur proposition des étudiants en fonction de leur pertinence par rapport au diagnostic, de leur caractère innovant, de leur faisabilité dans le temps imparti et des attentes de nos commanditaires.

Objectifs pédagogiques :
- Etre initié à l'ingénierie de projet à une échelle régionale,
- Savoir porter un diagnostic visant à l'acquisition de connaissances scientifiques et techniques, mais également économiques, sociales, politiques, réglementaires, ...
- Savoir proposer des stratégies d'évolution à la fois concrètes et argumentées.

Contexte
Cette initiation à l'ingénierie de projet porte sur l'évaluation des performances des productions végétales dans une région, en vue de proposer des stratégies d'évolution. Il s'agit d'une INIP de terrain, qui a pour toile de fond le contexte très évolutif des productions végétales en France et en Europe : remise en cause des principes de la PAC, transformation des exigences des filières, affirmation de nouvelles valeurs liées à l'environnement et l'espace rural, poids croissant des citoyens dans le choix des modes de production (agriculture raisonnée, OGM, agriculture de précisionet...), rôles nouveaux attribués à l'agriculture... Face à ce contexte, les politiques européenne et française de régionalisation ont amené de nombreuses régions à affiner leur stratégie agro-alimentaire et leur politique d'usage de l'espace rural et des ressources naturelles.
Déroulement
L'INIP se déroule en trois phases avec trois déplacements sur la zone d'étude :
- Apport de connaissances et méthodes finalisé par les objectifs de let#8217;INIP (1,5 semaine)
­ Eléments de connaissance du contexte agricole : présentation de la zone d'étude (conférence du commanditaire), organisations professionnelles agricoles, situation agricole internationale et perspectives
­ Méthodes de conduite de projet : initiation à la conduite de projet, ingénierie agronomique, gestion de l'information et publication sur le Web
­ Méthodes d'analyse du contexte agricole régional : approche régionale de l'agriculture, principes d'analyse d'une filière
- Diagnostic de l'agriculture dans la zone d'étude (0,5 semaine env + 1 semaine de terrain) réalisé à partir de différentes méthodes d'investigation : bibliographie et analyse de données en ateliers, enquêtes en exploitation agricole, entretiens avec des responsables professionnels. L'accent est mis sur le partage et la synthèse des informations pour dégager les lignes de force, les enjeux, des thèmes pour les projets
- Réalisation de projets par petits groupes d'étudiants (4 semaines + 1 semaine de terrain) en vue de proposer des stratégies de développement. Il s'agit d'approfondir quelques thèmes, définis par les étudiants à l'issu de la phase de diagnostic. Les thématiques retenues sont donc variables d'une année sur l'autre (voir site web) et concernent principalement la diversification et la valorisation des productions, la création ou le développement de filières, la multifonctionnalité de l'agriculture (impacts environnementaux, agrotourisme...). Les objectifs sont de faire des propositions pour monter un projet, de les argumenter, de les évaluer et de les défendre lors de la restitution sur place devant un public de professionnels (2 jours de terrain). Chaque groupe projet est autonome pour définir l'organisation et les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre ces objectifs, avec l'aide d'un tuteur enseignant et de réunions régulières entre les chefs de projet pour faire le point sur l'avancement, partager les difficultés rencontrées et trouver des solutions pour y faire face. Ce travail permet également de nourrir une réflexion plus globale sur les enjeux et les stratégies à mettre en oeuvre pour le développement local.
La zone d'étude pour 2008/09 n'est pas encore connue.
Approches pédagogiques
Les compétences à développer et les processus à mettre en oeuvre dans la conduite d'un projet d'ingénieur sont à la fois divers et complexes. L'initiation à l'ingénierie de projet doit donc s'appuyer sur des approches pédagogiques spécifiques, aptes à répondre à cet objectif de formation. C'est pourquoi plusieurs approches pédagogiques qui nous semblent essentielles ont été développées dans le cadre de cette INIP :
- Favoriser la mise en situation professionnelle : il s'agit d'un élément essentiel de motivation et d'efficacité de la formation. Chaque année, nous avons sur la zone d'étude un commanditaire qui sert de relais sur place, exprime une attente par rapport au travail des étudiants devant laquelle ils doivent se positionner et constitue un atout pour que les projets soient repris par des acteurs du développement local qui sont les seuls à pouvoir les mettre en oeuvre. La restitution finale des travaux sur place permet de confronter les résultats et l'argumentation à la vision qu'en ont les professionnels.
- Favoriser l'autonomie et le travail collectif à travers une délégation de responsabilité aux étudiants et leur participation à plusieurs groupes au cours de l'INIP, ayant des structures et des objectifs différents. Ce dispositif permet de varier les expériences de travail de groupe et donc de gérer différentes interactions, objectifs, durées de travail. Par ailleurs, ce parcours s'accompagne d'une autonomie croissante des groupes : chaque groupe projet défini ses règles de fonctionnement, les processus à mettre en oeuvre pour conduire le projet et assume ses choix (avec l'aide de l'équipe enseignante).
- Favoriser la communication interne et externe à partir de l'utilisations d'outils (construction d'une site web...), la mise en oeuvre d'une organisation concertée et un travail spécifique sur la communication orale pour adapter la forme et le message à différents contextes : présentations devant les étudiants, défense de projet, restitution finale devant les professionnels.
- Utiliser les procédures d'auto-évaluation et d'évaluation adaptées à la diversité des compétences que l'on cherche à développer pour faire le point sur l'avancement du travail, l'acquisition de nouveaux savoir-faire, l'organisation du management... (voir site web).

Dernière mise à jour : Wednesday 22 October 2008

© AgroParisTech 2017 - Réalisé par Winch Communication